Les clés du maintien à domicile au centre du colloque de l'Arard

Les clés du maintien à domicile au centre du colloque de l'Arard

Le maintien à domicile est inscrit depuis plus de 40 ans dans l’ADN de l’arard, association loi 1901 - leader en région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur de la prestation de santé à domicile - qui a choisi d’en faire cette année le thème central de son prochain colloque.

« Porté par notre association, le maintien à domicile est au cœur des enjeux de santé et de société en raison notamment de l’allongement de la durée de vie. Il nécessite une intervention coordonnée et concertée des professionnels de santé. En dehors de la réduction des coûts, le maintien à domicile permet l’amélioration du confort du patient mais aussi de ses proches et de l’ensemble des intervenants. Il implique notamment que le domicile soit non seulement adapté aux personnes malades mais aussi à leur entourage et demande de la synchronisation entre tous les acteurs intervenant à domicile. » commente Françoise Tessonnier, médecin directeur de l’arard.

Pour rappel, chaque année, l’arard prend en charge 15 000 patients à domicile. Ses 130 salariés effectuent 110 000 visites à domicile par an en région. Pour compléter son offre de services, l’arard a ouvert en 2015 arard confort, enseigne de vente de matériel médical basée en plein cœur d’Aubagne qui renforce son service à domicile. « Nous avons fortement développé ces deux dernières années la notion d’adaptabilité et de sécurisation en proposant des aménagements du domicile à toutes les personnes, qu’elles aient une pathologie ou non. L’ensemble de notre personnel est aujourd’hui à même d’intervenir sur l’évaluation, l’adaptabilité et la sécurisation des domiciles. » poursuit Françoise Tessonnier.

Organisé le 10 octobre prochain au Palais du Pharo (Marseille) ce colloque est ouvert à tous permettra de balayer les principales problématiques liées au maintien à domicile.


 

L'ARARD : Créée il y a 43 ans par des médecins souhaitant venir en aide aux personnes atteintes de la poliomyélite et nécessitant un accompagnement continu à domicile, l’arard s’est engagée dans une prise en charge globale à domicile en assurant l’ensemble des prestations : assistance respiratoire, traitements par perfusion, nutrition entérale ou parentérale, insulinothérapie, maintien à domicile. Prestataire associatif et leader régional sur son secteur, elle est la première structure a avoir été certifiée ISO 9001, occupant 30% de l’activité pour une prise en charge annuelle de près de 15 000 patients.  

UN ENGAGEMENT CROISSANT DANS UNE DÉMARCHE RSE
Consciente que la responsabilité sociétale des entreprises est un impératif pour les entreprises, et que la création d’expériences en interne favorise la cohésion de groupe, l’arard a intensifié depuis 2 ans sa politique RSE, portée notamment par une communication structurée en interne comme en externe sur son engagement.
Les projets ne manquent pas et concernent tous les secteurs : tri et valorisation des déchets, remplacement des verres en plastique par des mugs et des gourdes, formation du personnel à l’éco-conduite, réunions en visio-conférences pour éviter les déplacements, installation d’une ruche sur le toit du siège social de l’arard fin de récolter du miel et le répartir entre tous les salariés…. L’entreprise a par ailleurs apporté une importance toute particulière à modifier le packaging de ses consommables pour en limiter les déchets. Très prochainement, elle donnera naissance à deux nouveaux projets : la confection de sa propre huile d’olive grâce au volontariat de certains salariés et la mutualisation des moyens de transport avec d’autres entreprises de la zone de Napollon pour limiter l’émission de CO2.
À saluer également la démocratie sanitaire omniprésente à l’arard, qui repose sur la participation active de certains patients aux différents projets menés par l’entreprise afin de pouvoir améliorer toujours plus le fonctionnement de l’arard.