L'économie circulaire dans les parcs d'activités

L'économie circulaire dans les parcs d'activités

Sur 60 projets d’écologie industrielle et territoriale lancés dans des parcs d’activités en France, 15 sont développés en Provence‐Alpes-­Côte d'Azur. L’ARPE PACA fait le point sur ces projets et leurs premiers résultats, notamment pour 40 entreprises installées sur le territoire du Pays d'Aubagne et organise le mardi 5 décembre 2017, de 9h30 à 16h au Centre Agora à Aubagne une journée destinée aux élus, agents de collectivités, associations d'entreprises qui souhaitent s'informer sur l'actualité, découvrir les projets déjà en cours et/ou trouver des partenaires financiers et techniques pour monter leur propre projet.

À cette occasion, l'ARPE PACA organise un point presse qui aura lieu ce même jour à 13h, en présence de l'ADEME, de la Région Provence‐Alpes‐Côte d’Azur et de l'ARPE. 

Les démarches d’écologie industrielle (piliers de l’économie circulaire) dans les parcs d’activités sont un levier  de  développement  et  de  compétitivité.  Elles favorisent  l’émergence  de  synergies entre les entreprises pour qu’elles réutilisent, entre elles ou avec les collectivités, leurs résidus de production (déchets,  eau,  énergie …)  ou  bien  qu’elles  mutualisent  leurs  besoins.  Ainsi,  l’économie  circulaire  appliquée à un parc d’activités permet de consolider et d’augmenter la compétitivité économique, la sécurité de l’approvisionnement tout en accroissant la performance environnementale et l’attractivité du territoire.

" Il est plus simple de collaborer avec des parties prenantes géographiquement proches ayant des chances de se connaître. Favoriser la création de démarches d’écologie industrielle dans un parc d’activités facilite l'identification des synergies potentielles." Aurélie Ruffinatti, chargée de missions parc d’activités durables (ARPE PACA)

  • Quels  avantages  pour  les  entreprises ?  Pour pouvoir se développer,  les synergies doivent créer de la valeur pour l’entreprise : valoriser les déchets et réduire les coûts de traitement, minimiser les pertes d’énergie, réduire les coûts de transports, générer des revenus complémentaires liés à la vente de sous-­produits, mutualiser les coûts et les compétences …
  • Quels avantages pour les territoires ? Mettre en interaction les entreprises entre elles et avec le territoire pour tirer parti des ressources et des richesses de chacun permet de pérenniser le tissu économique : créer de nouvelles filières d’activités, d’emplois et de services, augmenter l’attractivité du parc d’activités, responsabiliser la gestion environnementale …

 

ZOOM SUR…

  • La valorisation des circuits courts et des ressources locales : la démarche du Pays d’Aubagne

Débuté  en  2012,  ce  projet  réunit  aujourd’hui  près  de  40  entreprises  installées  sur  le  territoire  du  Pays  d’Aubagne. Trois thématiques ont permis de développer plusieurs synergies :

• La valorisation potentielle de 2000 tonnes de déchets de cartons par an avec l'identification de 3 pistes de filières courtes
• Des achats groupés : les entreprises ont mutualisé leurs dépenses pour gérer la sécurité incendie, les contrôles périodiques d'électricité. 
• Initiatives propres à certaines entreprises : à titre d'exemple, Auchan donne ses produits perdus aux associations locales, Satoriz (magasin d'alimentation bio) donne ses bio-déchets à des jardins partagés pour en faire du compost

  • Un "Uberbus" à Vitrolles

Une ligne de bus à la demande a été mise en place  pour les zones de l’Anjoly  et des Estroublans et dessert toutes les entreprises des deux parcs d’activités au départ de la gare routière, adaptant leurs rotations en fonction des besoins des salariés de ces parcs.

  • Les synergies mises en place par la Communauté d’agglomération Var-­Esterel-­Méditerranée [CAVEM]

Débuté  en  janvier  2016,  ce  projet  réunit  aujourd’hui  près  de 10 parcs d'activités du territoire de la CAVEM, ce qui représente 530 entreprises et 8 000 salariés.

Une  démarche  avec  les  professionnels du tourisme sur le territoire de la métropole Aix Marseille Provence -­ Territoires En'VIE -­ Citoyens de la Terre

• Réutilisation des filets anti-­grêle des vergers des Alpes pour la création de hamacs
• Valorisation d'huiles usagées de restaurant en bio-­carburant pour chauffer le process de fabrication d'une bière artisanale
• Réutilisation de câbles d'accro-­branche pour fabriquer des cabanes et des balancelles en bois.