L'arard sensibilise à la sécurisation de la prise en charge à domicile

L'arard sensibilise à la sécurisation de la prise en charge à domicile

À l’heure où la prise en charge à domicile est privilégiée par les pouvoirs publics, de manière à réduire les temps d’hospitalisation, l’arard ‐ plus ancienne structure en Provence‐Alpes‐Côte d’Azur et Corse créée dans le domaine du maintien à domicile et leader régional ‐ tire la sonnette d’alarme sur le peu d’encadrement prévu.

Pour sensibiliser de manière plus large les patients, le monde médical et plus largement l’opinion publique, l’arard organise un colloque le JEUDI 12 OCTOBRE (de 18h à 21h) au Palais du Pharo (Marseille) sur la thématique « Sécurisation de la prise en charge thérapeutique à domicile », avec le témoignage de M. Nabet, directeur général  adjoint  de  l’ARS  PACA,  du Dr Gensollen,  Chef du service pharmacie à l’hôpital de la Conception AP­‐HM, de M. Fabries, Directeur du Réseau ILHUP, du Dr Tessonnier, médecin directeur de l’arard, du Pr Filippi, médecin généraliste à Gap et du Dr Charpentier, Président du CERITD.


 

UNE PROBLÉMATIQUE DE SANTÉ PUBLIQUE SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE

Avec  un  vieillissement  de  la  population  inéluctable  et  15  millions  de  journées  en  hospitalisation  partielle  enregistrées en 2014 dans les établissements de santé (+3,5% par rapport à 2013) contre 12 millions de séjours en hospitalisation complète (‐0,3% par rapport à 2013)*, le virage de l’ambulatoire est plus que jamais un sujet d’actualité tant sociétal qu’économique. * chiffres : source Drees

Un  contexte  auquel  l’arard  est  bien  entendu  très  sensible.    D’autant  qu’en  2015,  plus  d’un  1,5  million  de  personnes ont été prises en charge par des prestataires de santé à domicile et que 160 793 séjours ont été assurés par des structures autorisées à exercer sous la forme d’hospitalisation à domicile. Un chiffre en hausse de 2,9% par rapport à 2014 (source Dress).

200 PERSONNES ATTENDUES AU PALAIS DU PHARO

Animé  par  des  spécialistes  de  renom,  cette  rencontre  réunira  près  de  200  acteurs  du  domicile  (médecins,  infirmiers, patients, famille….) et identifiera les enjeux de santé publique qui existent dans la coordination du parcours  de  soin  des  patients  et  dans  leur  retour  à  domicile.  Une  démarche  qui  répond  entièrement  aux  valeurs que défend l’arard, engagée dans la prise en charge globale du patient à domicile depuis 40 ans, et avec pour leitmotiv d’assurer un service optimal à ses patients tout en respectant la réglementation.