Une seconde vie pour le matériel de la maternité de La Casamance

Une seconde vie pour le matériel de la maternité de La Casamance

Suite à son transfert au sein du Centre Hospitalier Edmond Garcin d’Aubagne, la maternité de l’Hôpital Privé La Casamance – qui a fermé ses portes le 12 mars dernier – a souhaité faire don de son matériel restant à des associations humanitaires. L’Association Brive Sikasso et l’Association d’Aide Humanitaire Médicale Internationale (AHMI) ont répondu à son appel et vont donner une seconde vie à ces équipements.  

Pour Pierre Brunettich, Directeur des Soins de La Casamance, « nous voulions absolument que ce matériel fonctionnel soit utilisé pour répondre à d’autres besoins dans le domaine de la santé et accompagner de nouvelle naissances ». 

En collaboration avec un praticien de la Maternité de La Casamance et l’ONG Gynécologie Sans Frontières (GSF), l’équipe de l’Association Brive-Sikasso a été sollicitée. Elle a ainsi récupéré différents matériels (berceaux, pèse-bébés, tables de réanimation néonatale, couveuse…) qui seront acheminés à Sikasso (Mali) en janvier 2019 pour équiper un hôpital local. C’est également avec un grand enthousiasme que l’Association d’Aide Humanitaire Médicale Internationale (AHMI) – basée à Roquevaire - a répondu à la proposition de La Casamance via un pédiatre exerçant sur Marseille. L’équipe de bénévoles a notamment emporté des tables d’accouchement, des matelas à langer et une couveuse pour distribution et installation dans plusieurs pays d’Afrique (Tchad, Mali, Guinée, Burkina Faso).

« Nous attendons désormais avec impatience des nouvelles de l’installation de ces équipements et souhaitons qu’ils puissent répondre au mieux aux besoins des populations », ajoute Pierre Brunettich